mercredi 27 février 2013

Jura: Salon de l’agriculture : 37 médailles pour les vins du Jura

 

Agriculture. Le 50e salon international de l’agriculture s’est ouvert samedi à Paris-Porte de Versailles. Les Jurassiens se sont déjà distingués, ce week-end, lors des premières épreuves du concours général avec leurs vins et leurs montbéliardes. Les épreuves continuent toute la semaine pour les fromages, bières, apéritifs, charcuterie et chevaux.

Le concours général des vins du Jura-Franche-Comté s’est tenu, samedi, à Paris, Porte de Versailles, à l’occasion du 50e Salon international de l’agriculture.
Au total, 37 médailles ont été attribuées aux vins du Jura et 9 pour les vins « effervescents ».
Avec sept médailles chacun, la fruitières vinicole d’Arbois et le Domaine Grand de Passenans sont devant la maison du Vigneron – Marcel Cabelier (5 médailles) et le domaine Tissot (4 médailles).
A noter également, le Prix d’excellence remporté par le Dolois Joël Boilley dans la catégorie « vins du Jura et de Franche-Comté ».
Découvrez ci-dessous les vignerons jurassiens récompensés par une médaille d’or, samedi, à Paris.

Arbois

AOC 2011 rouge : Domaine Daniel Dugois (Les Arsures), le Caveau de Bacchus (Montigny-lès-Arsures, Domaine Martin Faudot (Mesnay) et la Fruitière vinicole d’Arbois.
Arbois rosé AOC 2011 : caveau de Bacchus (Montigny-lès-Arsures) et Domaine Rollet (Arbois).
Arbois AOC 2012 rosé : Domaine Tissot (Arbois)
Arbois AOC 2011 blanc : Le domaine Tissot (Arbois) remporte deux médailles d’or, fruitière vinicole de Pupillin une.
Arbois AOC 2006 Vin jaune : Fruitière vinicole d’Arbois et Jacques Puffeney (Montigny-lès-Arsures).
Arbois AOC 2009 vin de paille : Domaine Tissot (Arbois).

Château-Chalon

AOC 2006 Vin jaune :
Domaine Grand (Passenans).

L’Étoile

AOC 2011 blanc : La Maison du vigneron (Crançot).
Côtes du Jura AOC 2011 rouge : Benoit Badoz (Poligny) et le Domaine de la petite Marne (Poligny).
AOC 2011 blanc : Domaine de la petite Marne (Poligny), Frédéric Lornet (Montigny-lès-Arsures) et la Maison du vigneron (Crançot).
AOC 2006 Vin jaune : Fruitière vinicole d’Arbois
Côtes du Jura AOC 2009 vin de paille : Domaine Morel-Thibaut (Poligny) et la Maison du vigneron (Crançot).

Crémants du Jura

AOC non millésimé rosé : Fruitière vinicole d’Arbois.
AOC non millésimé blanc : domaine Savagny (Crançot), le domaine Grand (Passenans) remporte deux médailles d’or et la Maison du vigneron (Crançot).
Tous les résultats sur le site concours-agricole.com

mardi 26 février 2013

Jura Conliège: la percée du Vin Jaune 2014: déjà deux marraines potentielles

Nathalie Simon et Évelyne Thomas pourraient bien être les marraines
C’est ce lundi soir 18 février 2013, dans le caveau de Bernard Badoz, à Poligny que la rencontre avec l’équipe de Midi en France, a débouché vers un éventuel accord qui fait déjà la joie des Jurassiens…
Après une superbe présentation des trésors du Jura depuis Lons-le-Saunier pendant cette semaine du 18 au 22 février 2013, d’autres émotions fortes pourraient avoir lieu en 2014.
2013-02-19 09-19-26
Bernard Badoz, créateur de la Percée du vin jaune, a demandé à Nathalie Simon et à Évelyne Thomas, d’être les marraines de la prochaine Percée du Vin Jaune à Perrigny-Conliège, qui se tiendra pendant le week-end des 1er et 2 février 2014.
La réponse a été rapidement positive et confirmée plus tardivement après diverses vérifications d’agenda des deux filles ravies de cette proposition, il reste toutefois à ce que cela soit officialisé par l’ensemble des décideurs, notamment les Ambassadeurs.
2013-02-19 09-26-04
Roger Rey, maire de Conliège ne cache pas sa joie, cette nouvelle fait parler de la Percée qui se tiendra dans son village.
Autre bonne nouvelle pour le Jura, « Midi en France » devrait être de retour dans le département le lundi 3 février 2014, pour présenter la station des Rousses et ses environs pendant une semaine sur France 3, tout comme elle vient de le faire à Lons-le-Saunier.
2013-02-19 09-23-11
Le fort des Rousses et les caves de la fromagerie Arnaud seront tout logiquement les stars de l’émission, mais cela n’occultera pas la beauté extrême des paysages alentours, sa cuisine locale et ses acteurs de grands talents, que l’émission va présenter avec brio.

samedi 23 février 2013

Jura:« Midi en France » s’engage à revenir aux Rousses et à la Percée 2014

Exclusif. L’émission « Midi en France » était à Lons-le-Saunier cette semaine. Par l’entremise de l’affineur Jean-Charles Arnaud et du vigneron Bernard Badoz, l’équipe a promis de revenir pour une semaine aux Rousses en février 2014, et Nathalie Simon et Évelyne Thomas d’être les marraines de la Percée.

Les discussions se sont engagées lundi soir dans le caveau de Bernard Badoz, à Poligny. En partant mardi de Lons, l’équipe a confirmé son intention de revenir.     Photo Delphine Givord
Les discussions se sont engagées lundi soir dans le caveau de Bernard Badoz, à Poligny. En partant mardi de Lons, l’équipe a confirmé son intention de revenir. Photo Delphine Givord

Les téléspectateurs français vivent toute la semaine à l’heure jurassienne : pour la première fois, l’émission de France 3 « Midi en France » présentée par Laurent Boyer, qui fait le tour de France des terroirs, a installé son plateau dans le département, à Lons-le-Saunier. Les tournages ont eu lieu lundi et mardi. L’équipe a salué l’accueil particulièrement chaleureux qui lui a été réservé. La preuve : lundi soir, le député-maire de Lons Jacques Pélissard a emmené l’animateur, ses sept chroniqueurs, le rédacteur en chef et le producteur à la découverte du terroir jurassien et de ses vins.
C’est Bernard Badoz, vigneron polinois de génération en génération, son épouse Joëlle et leur fils Benoit qui leur ont ouvert leur caveau. Trousseau, savagnin, pinot, « Arrogance », vin jaune et vin de paille, rouge et blanc, les cépages jurassiens n’ont désormais plus de secrets pour eux. Sans parler de la saucisse de Morteau ni du comté, dont l’affineur Jean-Charles Arnaud avait amené différents spécimens à leur faire découvrir. Dans une ambiance conviviale, les discussions ont tourné autour des activités de chacun. Jean-Charles Arnaud leur a « envoyé du rêve » avec le Fort des Rousses et a fini par les convaincre de venir poser leur plateau dans le haut Jura. À son tour, Bernard Badoz, papa de la Percée du vin jaune, s’est lancé et a demandé à Nathalie Simon, l’animatrice ancienne championne de planche à voile, et à Évelyne Thomas, journaliste et inoubliable présentatrice de « C’est mon choix », si elles accepteraient d’être les marraines de la prochaine Percée du vin jaune, qui se tiendra le week-end des 1er et 2 février 2014 à Perrigny-Conliège. Les deux chroniqueuses ont été séduites par la proposition et, après avoir vérifié qu’elles pourraient être présentes dès le dimanche, ont accepté officiellement. Tout comme le principe, cher aux ambassadeurs, du parrain « bénévole » : « Si on le fait c’est pour le Jura, avec le cœur ! » ont-elles insisté.
La production nous l’a confirmé depuis : l’équipe de « Midi en France » va revenir dans le Jura et enchaînera avec une semaine de focus sur les Rousses, à partir du 3 février 2014.
delphine.givord@leprogres.fr

vendredi 22 février 2013

Dans le Jura c'est comme : ça on s'entraide!

  Nevy-sur-Seille. Les vignerons prêtent main-forte au président de la Percée du vin jaune de Voiteur


Photo Renaud Lambolez
Photo Renaud Lambolez
C’est une tradition. Chaque année, quelques jours après la fin de la Percée du vin jaune, les vignerons viennent donner un coup de main dans les vignes du président de l’événement.
 Ce dernier, pris par l’organisation de la manifestation n’a eu que peu de temps pour s’occuper de ses vignes.
 Cette année, ils étaient une quarantaine dans les vignes de Guillaume Tissot, sur les pentes de Château-Chalon et de Nevy, à tirer les bois dans une bonne ambiance.

jeudi 21 février 2013

Jura:Voiteur concours de cuisine de la percée du vin jaune, résultats:

03 février 2013 Merci à

Copie de DSCF4005
la photo finale avec les vainqueurs
beaucoup de photographes cette année !!
donc pas facile d'être à la bonne place !!
vainqueur du concours 2013 catégorie étudiants:
Geoffrey Agliatta , Lycée des Métiers de l’hôtellerie , Grenoble
sa recette :
Volaille de bresse pochée, farcie à la duxelle de morilles et noix,
déclinaison de comté en mystère de butternut laqué au vin jaune,
crémeux franc-comtois, pointe de morille et tuile de comté
sauce vin jaune à la vanille bourbon.

no 1 étudiants
présentation dans le plat Escoffier
No1 étudiants
présentation dans les assiettes.....
encore bravo pour cette superbe recette !!
vainqueur de la catégorie Professionnels:
M. Hugo Meyer, Le Mirabilis  à MIREBEL (jura)

sa recette:
Poularde de bresse Terre, mer et rivière
aux morilles et au vin jaune
No1 pros
une présentation riche en couleurs !!
N0 1 pro
un mélange de saveurs original !!
cette année, beaucoup de monde pour encourager
et féliciter l'ensemble des candidats.
 2ième dans la catégorie étudiants:

 Joffrey Grotta   CFA des Glacis, Belfort
la recette:

Déclinaison de volaille de Bresse et quenelles au comté
Copie de DSCF3928
3ieme dans cette même catégorie:
M. Romain Valadier Lycée des métiers de l’hôtellerie , Grenoble
la recette:
Dodine de poulet de bresse aux morilles
et oignons confits au vin jaune

Mini caillettes de bresse glacées au vin jaune,

mousse légère de panais au comté
sauce aux morilles et vin jaune
Copie de 3934

arrivé second dans la catégorie professionnels:
M. David Coulomb , Hostellerie de Levernois  ( côte d'or)
la recette:
Volaille de bresse farcies aux morilles et foie gras,
palets de légumes oubliés et risotto au au comté.
Copie de DSCF3959
arrivés 3 iemes ex aequo:
M. Julien Astier  restaurant Le Panoramic  à Saint-Vallier ( Ardèche)
la recette:
Volaille de bresse façon galantine,
sauce suprêmes au vin jaune,
risotto de brisures de châtaignes au comté et morteau
morilles farcies et potimarron.
Copie de DSCF3960
et M.Francois Guionie Professeur au Lycée hôtelier, Blois  (Maine et Loire)
la recette:
Filets de poularde de bresse et morilles farcies,
bonbons de cuisses de poularde de bresse coeur de comté
Sauce vin jaune parfum de morilles
poêlées de légumes au vin jaune sur pommes surprises
Copie de DSCF3966

Encore bravo à tous

Jura Lons Les ambassadeurs du vin jaune sur le plateau de "Midi en France"

A suivre ce matin sur France 3 à 10h 50:tout savoir sur le vin jaune ou presque.


Photo Delphine Givord
Ils ont revêtu leurs traditionnelles tenues pour un passage sur le plateau de « Midi en France », lundi après-midi. Les ambassadeurs du Vin jaune passent à la télévision aujourd’hui, à 10 h 50 sur France 3 pour parler de la Percée. Une émission que Bernard Badoz n’est pas près d’oublier : c’est pendant le tournage qu’il a appris qu’il était devenu l’heureux grand-père d’un petit Édouard.

mercredi 20 février 2013

Jura: Vous ne connaissez pas le Mac Vin Du Jura!

Macvin du Jura

L'appellation Macvin du Jura, obtenue par décret le 14 novembre 1991, couvre l'ensemble des aires d'AOC des vins du Jura et représente 3% de la production totale AOC jurassienne.

Étonnant Macvin du Jura


Le Macvin du Jura appartient au club français très fermé des mistelles (ou vins de liqueur) d'AOC, le seul à être issu d'une eau de vie de raisin et non de vin. Connu depuis le XIVe siècle, le Macvin du Jura est obtenu à partir de jus de raisin non fermentés, les moûts, auquel on intègre un tiers de marc. Il est élevé au minimum pendant 12 mois en fûts de chêne et doit présenter entre 16° et 22° d'alcool pour obtenir l'AOC.
Les cinq cépages jurassiens,Trousseau, Poulsard, Pinot Noir, Chardonnay et Savagnin, répertoriés dans l'AOC "Côtes du Jura" sont tous autorisés dans la production de moûts destinés au Macvin du Jura. Le Macvin du Jura peut donc être blanc ou rouge bien que la plupart des vignerons le produisent blanc. L'eau de vie de marc utilisée pour la fabrication du Macvin du Jura est obtenue par la distillation du marc du Jura. Elle doit rester au moins 18 mois en fûts de chêne avant l'élaboration du Macvin du Jura.


La Robe Le Marc conjugué au moult de raisin donne au Macvin sa teinte jaune d'or, ou parfois rouge, à l'intensité profonde.
Le Bouquet Laissez-vous séduire par ce surprenant mariage de fruité, de douceur et de puissance. Vous percevez les notes fruitées de poire, de mirabelles et de marmelade. Mais aussi les épices tels la cannelle, le clou de girofle ou l'anis.
En Bouche D'une belle complexité, le Macvin exhale dans le verre tous ses arômes fruités et confits qui se chevauchent avec délectation.

Le Jura s'invite chez "Midi en France" sur France 3 tous les jours à 10h 50



Jura Lons : l'émission midi " Midi en France "met le Jura  à l'honneur toute la semaine.
Demain jeudi à 10h50, vous saurez tout sur le vignoble et le vin jaune .
Les ambassadeurs du Vin Jaune et le Président Tissot de la Percée 2013 étaient présents pour présenter le vignoble Jurassien et le vin jaune.

Vincent Ferniot aussi se met au vin jaune, je le verrai bien parrain de la percée 2014 à Perrigny et Conliége.

mardi 19 février 2013

Jura Conliège: le conseil municipal accueille le robinet de la percée

 

Le conseil municipal à découvert ce soir le Robinet  symbole de la  Percée du vin jaune.
Le conseil a évoqué les préparatifs de la percée du vin jaune qui se déroulera à Perrigny et Conliège les 1 et 2 février 2014.
La première action a entreprendre sera de répertorier les caveaux (caves ou garages) disponibles pour la percée et de rencontrer les habitants susceptibles de les mettre à disposition des vignerons.
Une lettre d'information  sera bientôt distribuée aux Conliègeois pour leur expliquer le fonctionnement de la percée du vin jaune.

Percée du vin jaune 2014: le robinet symbole installé à la mairie de Conliège

Le robinet symbole de la Percée du vin jaune vient d'être installée à la Mairie de Conliège.
Celui ci, une copie de l'original, nous a été prêté par Jean-Louis Lemarchal , l'un des fondateurs de la Percée et il a été installé dans la salle du conseil de la mairie sur un support fabriqué par Georges Morel, le responsable des services techniques de la commune.
Un grand merci à tous les deux.
Le plus dur et le plus passionnant reste à faire pour réaliser une magnifique Percée du vin jaune 2014 dans les communes de Perrigny et Conliège.

lundi 11 février 2013

Vin Jaune du Jura:Un des plus grands et meilleurs vins du monde

… 
Merci pour l'article:

Un des plus grands et meilleurs vins du monde… Vin Jaune du Jura

Rare, envoûtant, exceptionnel, étonnant, déroutant, unique... les superlatifs ne manquent pas pour parler de cet étonnant Vin Jaune du Jura - Jean-Luc Mercier
Rare, envoûtant, exceptionnel, étonnant, déroutant, unique... les superlatifs ne manquent pas pour parler de cet étonnant Vin Jaune du Jura - Jean-Luc Mercier
Réputé être le meilleur, le Vin Jaune est étonnant, très original, sec et capiteux... à découvrir absolument ; L'or du Jura est aussi vin de grande garde.
Le Jura, une bien jolie région à découvrir ; et parmi les aspects les plus insolites de cette région de moyenne montagne du nord-est de la France, il y a le vignoble. Mieux, même ! Pour qui souhaite partir à la découverte du meilleur nectar au monde, le vin Jaune du Jura sera nécessairement parmi le trio de tête. De sa couleur jaune d’or, il tire son nom. Il doit sa renommée à ses qualités organoleptiques ainsi qu'à son élaboration aussi originale que mystérieuse. Petite découverte emprunte de quelque mystère, avec l’appui du Comité Interprofessionnel des Vins du Jura (*).

Un des plus petits vignobles de France !

Le Jura : la région, réputée pour ses vins atypiques au goût prononcé, son vin jaune et son pinot noir, compte quatre appellations d'origine contrôlées: Arbois, Château-Chalon, l'Etoile et Côtes du Jura. Cinq cépages s'y distinguent : le pinot noir, le trousseau, le chardonnay, le savagnin du Jura et le poulsard, et le Jura se caractérise beaucoup par ses trois vins spécifiques : le macvin, le vin de paille et le vin jaune. Pour ce dernier, si Château-Chalon est son vignoble natal, il est aussi produit dans les trois autres appellations.
Sous les forêts des plateaux, le vignoble occupe les premières pentes du Jura, dans le domaine exclusif de la marne bleue, de Lons-le-Saunier à Poligny et Arbois, mais pour les puristes, plus certainement à Château-Chalon au centre du pays, et à quelques villages comtois tels que Menétru-le-Vignoble, Bréry, Voiteur, Passenans, Domblans…

Dans cette région au climat rude semi-continental, le terroir viticole se caractérise par des étés chauds et secs et des mi-saisons particulièrement bien arrosées qui autorisent ainsi la présence du vignoble. Le vin jaune ne se produit pourtant qu’aux expositions ensoleillées les meilleures possibles, soit seulement sur environ 300 ha (sur les 1850 de vigne que compte la région°.
Château-Chalon est une appellation village AOC réputée de vin jaune, considéré comme le grand cru des vins jaunes du vignoble du Jura.
Outre Château-Chalon, existent Arbois vin jaune AOC, Côtes-du-jura vin jaune AOC et Vin jaune de l'Étoile.

Déroutant ? Il ne se compare à aucun autre vin du monde !

Vin blanc de grande garde issu du savagnin, sec et capiteux, le Vin jaune est élaboré de façon très particulière et surnommé l'or du Jura. Avec des arômes, saveurs et parfums typiques, riches et amples, on y retrouve noix et noisette, amande, pain grillé, fruits à chair blanche, muscade, curry et cannelle, vanille, caramel et miel, dans des nuances de boisé, et parfois de pain d'épice. Ces notes épicées complétées par une acidité parfois vive, peuvent "déranger" le dégustateur néophyte.
Mais qu’on se le dise on peut vite devenir un inconditionnel, car le vin jaune est captivant : robe somptueuse pour s’apprécier d’abord avec les yeux, pur bonheur pour le nez avec son bouquet extraordinaire (il est le seul vin au monde à développer autant d'arômes au cours de son vieillissement), mise en bouche massive et saisissante et une puissance qui s'exprime à travers une démonstration d'arômes d'une ampleur exceptionnelle au palais…

Comment obtient-on du Vin Jaune ?

La méthode de fabrication du vin jaune est originale et encore emplie de mystères. Après vinification sans grande surprise, le vin est « laisser » en fûts de chêne durant une durée légale minimale de 6 ans et 3 mois.
Durant cette longue période d’élevage, la perte du volume initial peut atteindre, voire dépasser, 40%... Une perte ? Non ! Ici on l’appelle plutôt la « Part des Anges ». Et le vigneron ne pratique aucun soutirage et aucun ouillage (remise à niveau) dans le fût. Le processus d'oxydation joue donc ici un rôle primordial, assuré par la porosité du fût qui laisse s'évaporer une partie du vin, et ce phénomène d’oxydation est complété par le voile de levure qui se développe à la surface du vin. Cette « protection » naturelle, une levure au doux nom de Mycoderma vini, tient en elle la plus grande part du mystère. Et le Jura est, avec la région espagnole qui donne naissance au Xérès, l’une des deux seules régions au monde ou se voile de vin se développe naturellement ! Ainsi opère la magie du vin jaune...
Le mystère est la force de ce vin d’exception, mais peu aussi sa plus grande faiblesse, son plus grand danger : en devenir le vin est en effet très fragile de par sa sensibilité à l'augmentation importante d'acidité volatile qui peut aboutir à la piqûre acétique qui rendrait le vin impropre à la consommation. Une surveillance régulière de la part des vignerons s’impose donc : goûter et faire analyser en laboratoire tous les six mois.
Ces risques, ce suivi si particulier, la durée, conjugués à la part laissée aux anges, expliquent grandement le prix du Vin Jaune, traditionnellement embouteillée en Clavelin d’une contenance spéciale de 62 cl.

Les accords parfaits

Le Vin jaune est un des composants de la gastronomie franc-comtoise. Vin exceptionnel, certaines de ses bouteilles sont plus que centenaires. La plus ancienne dégustée était de 1774 !
Servit à 16°, il le sera en apéritif avec des petites tomates ou des olives vertes, en cuisine exotique, asiatique surtout, chinoise en particulier ; Dans le corps du repas il offre le meilleur avec des viandes et poissons crémés, des recettes de champignons. Mais il excelle plus encore peut-être avec les Comtés, Mont d’Or, Morbier et Bleu de Gex.
_____________


dimanche 10 février 2013

Jura: percée du vin jaune 2014: présentation du blog


  • Ce blog est dédié à la présentation de "la percée du vin jaune 2014"qui se déroulera dans les 2 communes de Conliège et Perrigny les 1er et 2 Février 2014.
  • D'ores et déja la commune est à la recherche de caves, caveaux et garages ( il en faut une cinquantaine environ).Nous passerons bientôt faire une visite de reconnaissance.
  • Le principe : les  80 vignerons ( sur les 2 communes) qui viendront faire déguster et vendre leur vin jaune viennent la semaine précédent la manifestation débarrasser les caves et installer leur matériel et le lundi suivant elles sont remises en état.
  • Bien entendu il faudra aussi penser à liberer les rues de tous les véhicules (auto moto etc) pour faciliter le passage des 15 à 20000 visiteurs prévus par jour.
  • La municipalité est consciente des contraintes que cela pourra causer ( sur un week end) mais cela n'est rien par rapport à l'éclat que cette manifestation donnera à notre village et à notre vallée!
  • C'est aussi l'occasion de rappeller l'importance du passé viticole de notre village dont les coteaux étaient tous plantés de vigne au début du siécle dernier et une intense activité viticole se déroulait dans les rues  les jours de vendanges!( le phylloxera et les grandes guerres en ont décidé autrement)
  • C'est surtout une manière de rendre hommage aux familles de viticulteurs ( Chambard, Moret, Rigoulet , Doyonnard, Rey, etc) qui ont, pendant des années entretenu et cultivé les vignes sur ces coteaux escarpés  et donné à déguster un excellent vin blanc "Côtes du Jura" qui était coté bien au delà des limites du département.
  • D'ailleurs, toute la vallée est encore classée en AOC "Côtes du Jura" et les viticulteurs du Domaine  Pignier de Montaigu l'ont bien compris car qui ils ont replanté de très belles vignes sur Conliège et Perrigny.
  • Dans un an, grâce aux bénévoles , nous aurons organisé la plus grand fête viticole de France et nous pourrons en être fier.
  • D'ici la chacun d'entre vous aura pu participer  à l'une des 23 commissions (animation , décoration, sécurité, caveaux, etc) qui vont se mettre en place rapidement pour travailler à l'organisation de cette 18 ème percée du Vin Jaune.
  • Nous comptons sur vous!

samedi 9 février 2013

Percée du Vin jaune 2013 ! c'est à voir qu'il nous faut...

40 000 personnes étaient présentes sur le weekend à Voiteur pour la 17ème Percée du vin jaune avec comme parrain le journaliste Patrice Carmouze.
La messe, le cortège, les intronisations du Parrain de la fête, la mise en perce du tonneau, le vin jaune (2006) qui coule à flot et ensuite des milliers de personnes qui visitent les caves et dégustent les vins du Jura. Voilà le programme du dimanche pour la traditionnelle Percée du vin jaune qui est attendue tous les ans par plus de 40 000 amateurs de vins et de fête dans le Jura.
Voiteur a fait la fête cette année et les communes de Perrigny et Conliège sont déjà en train de préparer la Percée 2014 et souhaitent réussir aussi bien leur weekend à eux.

Jura: Le vin jaune c'est quoi?

A la découverte de l'or du Jura, le vin jaune

Célébré chaque premier week-end de février sur ses terres natales, le nectar aux arômes déroutants s'arrache aux enchères et s'invite au menu des chefs. Quand le miel se mêle à la noix...


Bouteille de vin jaune (JP Thomas)
Bouteille de vin jaune (JP Thomas)

Les photos
 Tout à coup, les cymbales et les trompettes de la fanfare se taisent. Les passants s'immobilisent. Un silence s'installe dans l'assemblée des 25.000 visiteurs entassés sur la place principale d'Arbois, village de 3.500 âmes au coeur du vignoble jurassien. Ils sont venus assister à la naissance du vin jaune. Sur l'estrade, le maître de cérémonie perce le tonneau préalablement béni à la messe du matin. Santé! Les festivités peuvent reprendre.
Pendant deux jours, le coeur d'Arbois bat la chamade. Comme tous les ans, le "roi des vins et vin des rois" est célébré au cours de la fête de la Percée, qui se déroule chaque premier week-end de février. Six longues années et trois mois après la récolte, les vignerons Par peuvent enfin goûter leur nectar d'or. En 2011, la manifestation a réuni près de 60.000 personnes: un record qui en fait la plus importante fête vinicole française. Armée de dix tickets de dégustation et d'un verre autour du cou, la foule investit les ruelles, descend dans les caveaux voûtés à la rencontre des producteurs, s'initie aux plaisirs de la gastronomie franc-comtoise, et goûte le fameux vin jaune, encore trop méconnu. C'est cette méconnaissance qui a incité Bernard Badoz, vigneron de Poligny, à créer la Percée en 1997. Piqué au vif par la question d'une journaliste viticole sur la différence entre le vin jaune (très sec) et le vin de paille (très liquoreux), il décide de faire découvrir son patrimoine au plus grand nombre. L'idée fait mouche dans un pays pourtant "peu porté sur le marketing", s'amuse Badoz.
Quinze ans plus tard, le vin jaune est entré dans la cour des grands. A la vente aux enchères organisée lors de la Percée 2011, une bouteille de 1774 a été adjugée 57.000 euros, un prix jamais atteint pour un vin du Jura. Fait rare parmi les collectionneurs: ses heureux acquéreurs ont décidé de boire ce nectar issu d'une vigne taillée sous Louis XV et vendangée sous Louis XVI. Ils ne seront pas déçus... Pierre Rolet, qui dirige le Domaine Rolet, deuxième domaine du Jura viticole, a participé à la dégustation d'une bouteille issue du même lot. "A peine avions-nous ouvert le bouchon que les senteurs de noix ont embaumé la cave, se rappelle-t-il. Le vin avait conservé tout son goût de jaune et acquis en finesse. Une bouteille magnifique arrivée à son apogée. Nous avons fait analyser un échantillon du liquide et deux cent dix-huit ans après, il restait 12,3 degrés alcooliques. Incroyable."
Le vin jaune ne s'arrache pas seulement dans les salles des ventes. D'Anne-Sophie Pic à Georges Blanc en passant par la maison Bernard Loiseau, les chefs étoilés en sont fous."J'aime beaucoup sa subtilité et l'originalité qu'il apporte au plat", déclare Michel Roth, chef des cuisines du Ritz, qui propose à ses clients une sole au vin jaune, jus de coquillages et échalotes, ou des asperges vertes et foie gras de canard voilé au comté, mousseline au vin jaune. Le coq aux morilles et au vin jaune est devenu un classique. Le vin d'or s'invite aussi à la carte des desserts. Thierry Moyne, chef de La Balance Mets et Vins, à Arbois, suggère une divine crème brûlée au vin jaune et curry. Il s'associe aussi parfaitement aux menus épicés thaï ou indiens. On peut le boire tout simplement à l'apéritif avec des noix et des dés de comté. Pour en apprécier toutes les subtilités, ouvrez-le quelques heures à l'avance et servez-le à température. Inutile en revanche de vouloir le conserver à tout prix pendant des années: contrairement à sa réputation de vin de garde, il peut être bu dès sa mise en bouteille. La gastronomie constitue une bonne porte d'entrée pour découvrir cet or liquide, difficile d'accès, mais vénéré par les initiés. Pour sa chanson Le Dernier Repas, Jacques Brel réclamait "de ce vin si joli qu'on buvait en Arbois", tandis que le Jurassien Louis Pasteur, créateur de l'oenologie moderne, louait ce"vin d'or", dit "vin des rois" parce qu'il était le favori d'Henri IV et de François Ier.
Rude, le vin jaune est à l'image des hommes dont il fait la ferté: pas facile à apprivoiser. A la première dégustation, seul un novice sur dix l'apprécierait d'emblée. "C'est comme un morceau de roquefort que l'on ferait goûter à un enfant de 2 ans", explique Jean-Charles Tissot, président du Comité interprofessionnel des vins du Jura. Le premier contact s'établit avec les yeux: il faut prendre le temps de l'observer, d'admirer sa robe dorée et lumineuse qui virevolte dans le verre et laisse son empreinte sur les parois. Humez-le. Les premiers arômes déconcertent mais ne se laissent pas oublier. Imprégnez-vous encore de ce parfum qui ne ressemble à rien de connu. Comment un vin blanc peut-il dégager autant de puissance? Goûtez-le. Cette puissance s'installe en bouche dès la première gorgée et s'intensifie avec chacune des suivantes. Tant de saveurs, les papilles s'affolent. Elles reconnaissent des arômes de noix, les plus caractéristiques, mais aussi de noisette, de pain d'épices, de pain grillé, de muscade, de miel, de morille, d'orange, voire de cuir ou de truffe quand il prend de l'âge. Certains imaginent à tort que le vin jaune est un vin sucré. Il s'agit au contraire d'un vin vif, très sec, presque amer.
Sa complexité tient à son mode d'élaboration, à son cépage, le savagnin, et au terroir jurassien constitué de marnes grises, terres argileuses et calcaires. Le vin jaune est une aberration oenologique. Le jus repose six ans et trois mois en fût de chêne après les vendanges, sans que le vigneron intervienne à aucun moment, contrairement à toutes les méthodes viticoles connues. Le savoir-faire de l'homme s'exerce en amont. Mi-octobre, on égrappe les vignes cultivées sur les terres vallonnées du Jura. Les baies de savagnin cueillies en toute fin de maturation sont placées dans des cuves pour une vinification classique. Le secret du vin jaune tient surtout à son élevage unique. Après la fermentation alcoolique et la fermentation malolactique qui dure jusqu'au printemps, les vins sont transférés dans les tonneaux. Ces derniers sont stockés dans une cave sèche et aérée qui doit enregistrer de grands écarts de température (de 8 degrés en hiver à 15 degrés en été). Les fûts ne sont jamais neufs, souvent récupérés en Bourgogne après avoir perdu tout goût boisé. Les vignerons jouent parfois avec les contenants pour modifier les saveurs. Un exercice auquel s'est prêté Stéphane Tissot, qui a tenté une expérience avec un fût de whisky. Résultat surprenant et réussi pour cette unique production de vin jaune W aux accents tourbés. Dans tous les cas, les tonneaux ne sont jamais remplis à ras bord, ce qui ménage une poche d'air au contact de laquelle va se former un voile de levures.
Cette fine couche de l'épaisseur d'un papier à cigarettes isole le vin de l'oxygène enfermé dans le fût et lui donne son incomparable "goût de jaune", alors que partout ailleurs ce procédé conduirait inévitablement à produire du vinaigre. Pendant les six années de maturation du vin jaune, le fût n'est donc pas rempli, "ouillé" comme disent les professionnels, pour compenser l'évaporation naturelle du vin. Cette « part des anges » représente près d'un tiers du contenu initial. Autrement dit on ne récupère que 62 centilitres de vin pour 1 litre au départ. Cette bizarrerie explique le format spécial du "clavelin", seule bouteille homologuée pour le conditionnement du vin jaune.
Prestige du nom oblige, le vin n'est produit que sous quatre appellations AOC: Arbois, L'Etoile, Côtes-du-Jura et Château-Chalon, le nec plus ultra. La légende attribue sa naissance aux abbesses de ce petit village classé qui, privées des plaisirs de la chair, reportèrent leur amour sur le vin. Un autre récit, moins poétique, raconte qu'un vigneron aurait découvert en revenant de la guerre la délicieuse métamorphose de son vin laissé à l'abandon dans un fût. Providentielle négligence! Désormais, l'élaboration est réglementée et les exploitants doivent laisser leur production reposer au minimum six ans. Certains font durer l'attente une année de plus.Cette contrainte n'est pas la seule. Pour atteindre la perfection, les vignerons s'imposent des contrôles de qualité très pointus. Une commission de contrôle de l'appellation Château-Chalon passe dans les vignes avant les vendanges pour vérifier que le raisin a toutes les qualités requises. Une seconde équipe, composée de professionnels et d'amateurs de vin, teste à l'aveugle le produit qui doit être vendu. Ces deux commissions ont le pouvoir immense de déclasser le futur vin d'appellation Château-Chalon. La menace n'est pas virtuelle: le déclassement total a été prononcé pour les récoltes 1974, 1980, 1984 et 2001. Certaines maisons ont alors transformé leur production en Côtes-du-Jura. D'autres ont choisi de jeter six années de travail dans l'évier. "C'est terrible d'un point de vue économique", explique Laurent Macle, sixième génération à exploiter le domaine à son nom. La sanction est d'autant plus cruelle que la production du Jura reste modeste: seulement 2.200 hectares de vignes, contre 120.000 dans le Bordelais. L'excellence se paie au prix fort. Cette année, heureusement, il n'y a pas de quoi s'alarmer: le millésime 2005 est prometteur. Le suspense est cependant à son comble à quelques jours de la Percée qui se déroule les 4 et 5 février dans le village de Ruffey-sur-Seille. Là, les 40 000 visiteurs attendus lèveront une nouvelle fois leur verre à la naissance du vin des rois.
Et la percée 2014 se déroulera à Conliège et Perrigny

La percée du vin jaune: comment ça marche!

J-1 avant le lancement de la 17e Percée du vin jaune à Voiteur

Programme. La Percée pratique : tout ce que vous devez savoir sur la manifestation avant ces deux jours de folie dans une commune de Voiteur parée aux couleurs des quatre saisons.

Des milliers de personnes sont attendus dans Voiteur.  Photo Philippe Trias
Des milliers de personnes sont attendus dans Voiteur. Photo Philippe Trias

Samedi 2 février :

À partir de midi, les 80 vignerons ouvriront leurs caveaux jusqu’à 18 heures. Au hasard des rues, vous trouverez des expositions et des animations. Le concours de cuisine (voir ci-dessous) débute à 12 h 30.
Premier moment fort de cette 17e Percée, la vente aux enchères de vieux millésimes se déroulera à partir de 14 h 30 dans la salle des fêtes.
Une bouteille de Château-Chalon de 1 864 sera sans conteste la vedette de cette vente.

Dimanche 3 février :

Dès 9 h 30, départ du cortège des vignerons. À partir de 11 heures, messe et offrande du vin jaune et intronisations à l’église. La mise en perce du tonneau aura lieu vers 11 h 30. Entre midi et 18 heures, les caveaux ouvrent. Le concours de sommellerie a lieu également dans l’après-midi.

Se rendre à la Percée

Le moyen le plus simple d’accéder à la Percée sera sans conteste les navettes de bus qui partiront de la zone industrielle de Lons-le-Saunier.
Elles déposeront les voyageurs à l’entrée de Voiteur. Des trains spéciaux sont également mis en place.
Ils permettent de rejoindre Lons pour ensuite prendre des navettes.
Les voitures personnelles ne pourront pas accéder à Voiteur sans autorisation et accréditation. Les camping-cars, en revanche, sont les bienvenus. Suivre la signalétique jusqu’au parking du stade de football de Domblans.
Pour les personnes à mobilité réduite, un parking est accessible par Saint-Germain puis Domblans. Attention : seuls les véhicules munis d’un macaron handicapé pourront accéder aux parkings. Un pôle d’accueil des personnes à mobilité réduite est ouvert à la mairie de Voiteur, dans les locaux de Prodessa.

Entrée

On ne trouve plus d’entrée dans les offices de tourisme. Pour accéder à la Percée il faut prendre son verre et ses tickets à l’entrée de Voiteur directement. Tarif individuel : 13 euros avec accès au site, un verre et 10 tickets de dégustation.

Château-Chalon. Les vignerons corses découvrent le vin jaune


Photo Renaud Lambolez
Photo Renaud Lambolez

Une vingtaine de vignerons et sommeliers corses étaient à Château-Chalon hier pour découvrir le vignoble jurassien et le vin jaune.
 Accueillis par Christian Vuillaume, ils ont pu découvrir les vignes de savagnin dont est issu le vin jaune. Après une visite du village, ils ont été invités dans les locaux de la maison de la haute Seille où ils ont pu déguster des vins du Jura.
 Aujourd’hui, ils poursuivent leur découverte du vin jaune en participant à la Percée de Voiteur.

17e Percée du vin jaune: des milliers de visiteurs à Voiteur


Au moins 35 000 visiteurs se sont pressés dans les rues de Voiteur ce week-end pour découvrir la production de 80 vignerons du Jura. Ils étaient également plusieurs milliers à assister, ce matin, à la traditionnelle messe et à la mise en perce du tonneau du millésime 2006 par le parrain de cette 17e édition de la Percée du jura, Patrice Carmouze et le président, Guillaume Tissot. L’année prochaine, ce sera au tour de Perrigny et Conliège d’organiser la plus grande manifestation vinicole de France.

/ Photo Philippe Trias
/ Photo Philippe Trias 1 / 25

vendredi 8 février 2013

Perrigny et Conliège prêtes pour la 18ème percée du vin jaune

  Conliège et Perrigny prêtes pour la 18ème  percée du vin jaune


La 17e Percée du vin jaune vient de s’achever à Voiteur sur un très bon succès de fréquentation puisque 40 000 visiteurs sont venus goûter le fameux nectar Jurassien sur les bords de la Seille. C’est au tour de la 18e édition de se préparer. Elle aura lieu dans les deux villages arrosés par la Vallière :
Perrigny et Conliège, situés en périphérie de la capitale du Jura. Les deux éléments faisant la symbolique de la manifestation, le tonneau et le robinet, en provenance de Voiteur ont été amenés en mairie Perrignoise, c’est dans ce village que se déroulera, en 2014 la cérémonie traditionnelle de la Percée, par Richard Delay, vigneron à Gevingey, maître de cérémonie des ambassadeurs du vin jaune.
Le rendez-vous est donc d’ores et déjà donné pour la 18e édition de la Percée, les 1er et 2 février 2014 à Perrigny et à Conliège.

Percée du vin jaune 2014: le Robinet est arrivé à Perrigny Conliège


Le robinet symbole de la percée 2014 est arrivé à Perrigny et Conliège ce soir.
Il nous reste un peu moins de 365 jours  pour se préparer à faire de la plus grande manifestation viticole de France un événement  exceptionnel qui marquera dans la mémoire des habitants de la vallée.